Cime du Diable

Description : Randonnée assez longue, récompensée par un panorama exceptionnel
Durée : 7h aller-retour ; Dénivelé : 1100 m
Départ : Chalet Lucie Bertoli ; Altitude départ : 1620 m ; Altitude arrivée : 2685m

Aller

Traverser la route en face du chalet et emprunter un petit sentier qui longe le torrent sur sa rive droite jusqu'au centre équestre (poneys et chevaux de montagne).
Prendre à droite le chemin qui traverse le torrent sur le pont. On rejoint le chemin de la rive gauche ; prendre à droite. Quitter ce chemin presque tout de suite pour emprunter un sentier sur la gauche ; le départ du sentier se trouve au sommet de la petite côte ; il n'y a pas de panneau indicateur ; par contre, un panneau d'informations sur le Parc du Mercantour se trouve exactement au départ du sentier. A partir de ce point, vous êtes dans le Parc.
Le sentier est ensuite bien marqué, balisé en vert et jaune et de bonne qualité. Il monte régulièrement (avec une pente assez soutenue) dans la forêt.

45 mn Balcon (altitude 1800m) offrant un joli point de vue sur toute la vallée de la Gordolasque.

Le sentier oblique ensuite sur la gauche ; la pente devient plus douce.

1h00 :Vallon de Maïris : le sentier sort de la forêt sur un vaste replat orné de belles fleurs roses et traversé par un petit torrent.

Traverser le torrent puis remonter son cours sur l'autre rive sur une centaine de mètres pour quitter le replat de Maïris par l'extrémité opposée à votre arrivée. Le sentier monte jusqu'à une bifurcation marquée par un cairn (environ 100m). Prendre à droite le sentier qui s 'élève en surplombant le torrent par sa rive droite. Le vallon s'appelle alors le vallon des Verrairiers.
Replat à 2050m où le sentier passe au niveau du torrent, paysage d'alpage où on voit fréquemment des marmottes et des chamois. Le troupeau de chevaux se trouve souvent par ici. Puis le sentier s'élève à nouveau en s'éloignant un peu du torrent.

1h 30 : Second replat à 2150m avec un petit lac.

Le sentier continue ensuite plutôt sur le versant gauche. A 2350 m, source du ruisseau ; c'est le dernier point de ravitaillement en eau.
Le sentier arrive ensuite dans un paysage de blocs et il n'est plus très bien marqué et balisé. En fait, peu importe où l'on passe, il faut traverser en passant de bloc en bloc et en se dirigeant vers le Pas du Trem bien visible au fond de la vallée. La progression dans cette partie est notablement ralentie.

3h00 : On retrouve le sentier vers l'altitude 2450m au pied du Pas du Trem (2480 m).

Le sentier monte après le col sur la droite en pente soutenue jusqu'au sommet.

4h00 : Cime du Diable : panorama exceptionnel ; par temps clair, on voit tout le littoral des Alpes-Maritimes au sud, les sommets de la chaîne frontalière du côté nord. Un livre d'or sous un petit abri vous permet de marquer votre passage.

Variante

A 2250 m se trouve un lac à l'écart du chemin sur la droite en montant ( prévoir ½ heure hors sentier de plus). Le débit d'eau alimentant le lac étant assez faible, celui ci est à une température supérieure aux autres lacs situés à la même altitude.

Prolongation de la randonnée

Du Pas du Trem, descendre du côté opposé à la montée ( sentier bien marqué ). On rejoint le GR52 à côté des 2 petits lacs du diable. Prendre à gauche, descendre pour rejoindre le refuge des Merveilles en longeant le lac de la Muta puis le lac Fourca. On peut revenir par le Pas de l'Arpette : consulter la randonnée : le Pas de l'Arpette (compter 2 heures de plus ; on peut aussi effectuer cette randonnée sur 2 jours ).

Retour

Par le même chemin.

Carte itinéraire

Retour à la page Randonnées

© Guy Pirat, Association Montagne du Lycée Jules Ferry 2002