Les Terres Rouges

Description : Promenade très facile sur une piste large et ombragée dans la forêt

Durée : 1h aller-retour ; Dénivelé : 150 m ; Distance aller : 2 km
Départ : Cascade du Ray ; Altitude départ : 1380 m ; Altitude arrivée : 1520 m

Accès voiture : Depuis le chalet Lucie Bertoli, descendre la vallée de la Gordolasque sur environ 4 km. Garer la voiture 500m après avoir traversé le torrent, dans un virage en épingle (juste avant d'arriver à la cascade du Ray).

Aller

Prendre la piste qui part de la route au niveau du virage en épingle. Elle monte en pente douce sur environ 2km, en versant nord. Les flancs de la montagne sont boisés et très escarpés. Les forêts procurent un ombrage agréable lorsqu'il fait très chaud. De nombreux framboisiers poussent le long du chemin.
Vue dégagée sur les crêtes ouest de la vallée de la Gordolasque : en face, la cime de MontJoia (2366m), puis en suivant la crête sur la droite, la cime de La Valette de Prals (2496m), la cime de Paranove (2556m) et le Mont Neiglier (2785m).
Au bout de 30mn environ, le chemin arrive sur une croupe séparant l'ubac (versant nord) de l'adret (versant sud). La forêt laisse la place à des alpages ensoleillés et des roches rouges. Le terrain est ici beaucoup moins pentu. On découvre un autre paysage, le vallon des Graus, entouré dans sa partie supérieure par la cime de Raus (2160m, dans l'axe de la vallée) et la cime de Tuor (2151m). On peut aussi en regardant vers le sud-ouest, voir la basse vallée de la Gordolasque, très boisée jusqu'à son confluent avec la Vésubie ainsi que les premières maisons du village de Belvédère.

Prolongation de la promenade

  • On peut monter le long de la croupe en restant à la limite de la forêt ; la pente, assez douce, n'offre pas de difficultés. Il ne faut pas qu'il fasse trop chaud car l'ombrage est limité.
  • Ou, poursuivre horizontalement ; le chemin devient un sentier et domine le vallon des Graus ; à éviter lorsqu'il fait chaud, car on est exposé plein sud, sans ombre.

Retour

  • Par le même chemin
Itinéraire

Retour à la page Promenades

© Guy Pirat, Association Montagne du Lycée Jules Ferry 2002